Aix-Marseille : un marché tertiaire en repli faute d’offres neuves

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Retour à l’ordinaire. Après le pic de 2017, année au cours de laquelle 140 000 m2 de bureaux avaient été placés, le marché tertiaire d’Aix-Marseille est revenu dans des basses eaux en 2018 : 124 000 m2 de locaux ont été transactés, chiffre en baisse de - 11,5 %, selon la dernière note de conjoncture annuelle de BNP Paribas Real Estate. Ce résultat décevant tranche avec la bonne tenue du marché tertiaire hexagonal qui a progressé de 5 % en 2018, observe le broker. Son score la situe à la cinquième place des métropoles de province, à des années lumières de Lyon (331 .000 m2 placés, + 30 % par rapport à 2017) et de Lille (280 000 m2, + 30 %). "Ce repli était attendu en raison de l’absence de livraison significative qui n’a pas permis de renouveler l’offre de grande surface fortement consommée en 2017. Le nombre de transactions est toutefois en hausse de 10 %, preuve du (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous