11
décembre 2018

Logistique urbaine : une plateforme de 20 000 m2 construite à Toulouse

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Confrontée à la problématique du dernier kilomètre de livraison en centre-ville, face à l’explosion du e-commerce, Toulouse réorganise sa politique de logistique urbaine. La ville s’apprête à construire le plus grand centre de logistique urbaine de France (20 000 m2) - hors Paris -, quartier Fondeyre, sur un foncier de 10 hectares abritant actuellement un centre routier. La collectivité avait confié dès juillet 2017 une concession de 22 ans au consortium Lumin, composé de Semmaris, gestionnaire du marché de Rungis, Poste Immo et la Caisse d’épargne Midi-Pyrénées. Dans ce cadre, Toulouse Logistique Urbaine, filiale de Lumin, investit donc 22 M€ pour construire cette plateforme, située à seulement quatre kilomètres de la place du Capitole. Le projet a été confié à l’architecte Eric Lapierre (agence Elex). Le permis de construire est en cours d’instruction et les travaux programmés pour avril 2019. "Les cinq bâtiments du centre routier existant seront détruits pour laisser la place à deux grandes halles de 9 000 m2 chacune", décrit François Cantinaud le directeur de Toulouse Logistique Urbaine. Ces bâtiments ne seront pas dédiés à du stockage, mais à recevoir de très grands (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE