16
décembre 2018

FPU 2018. Rennes agrandit son centre-ville

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Un fleuve ferroviaire. Un fleuve ferroviaire qui, longtemps, a scindé "la ville en deux", regrette Sébastien Sémeril, premier adjoint au maire de Rennes, chargé de l’urbanisme. Un fleuve ferroviaire désormais au cœur de l’opération EuroRennes, présentée au cours de la 18e édition du Forum des projets urbains, organisée par Innovapresse (éditeur de La Lettre de la Pierre). Un fleuve ferroviaire qui, à terme, a pour but de devenir "romantique". Au centre de cette opération, donc : des voies ferrées et une… gare, déjà rénovée dans les années 1990 mais "trop limitée pour accueillir le doublement des flux lié à la mise en service de la LGV (2017) et de la seconde ligne de métro (2020)", résume Sébastien Sémeril. Il ajoute : "cette nouvelle rénovation de la gare se doit de répondre à plusieurs objectifs", dont celui d’en faire un "quartier de vie", via la création d’un "nouveau paysage urbain", commente Louis Paillard, architecte-urbaniste de FGP. "Un paysage construit et piéton afin de relier les deux rives par l’espace public". Une colline paysagère, imaginée par le groupement associant FGP et les paysagistes de l’agence TER, Michel Hössler en tête. "Il a fallu inventer une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100