19
septembre 2018

Oze-Energies : la QVT avant tout

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Piloter un avion avec un cockpit embué…" Parfois, selon Gilles Nozières, dirigeant-fondateur d’Oze-Energies, la maintenance d’un bâtiment "peut ressembler à ça". Sa promesse : améliorer de 25 % la moyenne du confort ressenti au sein d’un actif - le plus souvent tertiaire - et réaliser 25 % d’économie d’énergie, via sa solution Optimzen Confort. Une solution présentée au sein des ateliers de l’Association des directeurs de l’environnement de travail (Arseg), le 13 septembre, à Levallois-Perret (92). Une solution dont le premier prototype date de 2012. "Aujourd’hui, trois millions de m2 sont équipés de cette technologie", souligne Pierre Groleau, directeur des opérations du groupe, qui juge bon de mettre en exergue trois chiffres : 45 %, soit le taux d’occupation moyen d’un bureau ; 75 %, soit le nombre de dirigeants intéressés par la QVT (Qualité de vie au travail) ; 70 %, soit le nombre de salariés estimant que l’aménagement de leurs bureaux favorise leur performance.Sur la table de cette salle de réunion, au troisième étage du 97, rue Anatole-France, trois capteurs ont été positionnés à la va-vite. "Notre objectif ?", feint de s’interroger Gilles Nozière. (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE