19
septembre 2018

La Société de la Tour Eiffel privilégie les développements

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 20 juillet, la Société de la Tour Eiffel a révélé ses résultats du premier semestre 2018. Ses revenus locatifs bruts s’élèvent à 34,2 M€, contre 34,4 M€ un an auparavant. Les charges ont, quant à elles, augmenté : "c’est le reflet combiné d’une légère progression de la vacance et de dépenses mises en œuvre pour améliorer la commercialisation du patrimoine", précisent les dirigeants de la STE. "La priorité aujourd’hui va aux développements et les équipes sont mobilisées sur le renforcement de l’offre de services qui accompagne la mutation et le développement de nos parcs d’affaires tant en Ile-de-France qu’en régions", commente Philippe Lemoine, directeur général, qui fait ici allusion aux projets menés sur ses parcs à Nanterre, Massy, Orsay, Marseille ou encore Aix-en-Provence. Autre chiffre-clé : celui du résultat opérationnel courant, à hauteur de 23,6 M€, contre 25,5 M€ après le premier semestre 2017. L’actif net réévalué triple Epra par action ressort à 54,9 € (contre 58,3 € fin 2017), le taux d’endettement représente 40,3 % de la valeur du patrimoine qui s’élève à 1 158,9 M€.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE