16
juillet 2018

Euroméditerranée : le Campus A devrait rester dans les cartons

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
La réforme de l’apprentissage, annoncée par le gouvernement, va-t-elle sonner le glas du projet d’université des métiers, le Campus A, porté par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) ? Tout porte à le croire. Un peu plus de six mois après la pose de la première pierre de cet équipement (18 000 m2 de SP), dans le secteur d’Arenc, au cœur d’Euroméditerranée, les travaux sont à l’arrêt. Seule la démolition des friches censées accueillir le programme a été réalisée. Mais le chantier de construction de l’établissement, conçu par l’agence d’architectes TVAA (Paris), n’a jamais démarré. Et pour cause : la région Paca et son président (LR), Renaud Muselier, ne souhaitent plus développer un équipement dont la viabilité économique n’est plus assurée. Le spectre d’une Villa Méditerranée bis, grand équipement culturel porté par Michel Vauzelle qui n’a jamais trouvé son équilibre économique, hante l’exécutif régional. L’abandon de ce projet, instigué sous la mandature Vauzelle, a évidemment un coût : entre la démolition et les honoraires des maîtres (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement