21
novembre 2018

Les taux des crédits immobiliers restent bas mais la demande s'essouffle

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA du 4e trimestre 2017, les conditions de financement et de refinancement de la production de crédits immobiliers restent exceptionnelles : en décembre 2017, les taux sont descendus à 1,51 % (contre 1,53 % en 2016), grâce notamment à "la volonté des établissements bancaires de soutenir la demande" et à un rythme de l’inflation qui "s’est nettement redressé en 2017". Pour une même durée, l’éventail des taux pratiqués est néanmoins assez large : il dépend amplement du niveau relatif de l’apport personnel mobilisé (par exemple, sur 20 ans, le taux pratiqué va de 1,23 % à 1,52 %). 217 mois en moyenne La durée des prêts octroyés a aussi fortement contribué à la réalisation des projets immobiliers des ménages, en dépit de la hausse des prix de l’immobilier constatée depuis 2015 qui "pèse progressivement sur la demande", prévient l’observatoire. En effet, la durée des prêts bancaires continuent de s’allonger pour atteindre 217 mois en moyenne au 4e trimestre 2017. Depuis le début de l’année 2014, elles se sont accrues de quatorze mois (et même de quatre mois au cours de la seule année 2017). La (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE