Une foncière pour redynamiser le commerce de l’hyper-centre de Béziers

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
C’est la première foncière de redynamisation commerciale en Occitanie : la SAS Foncière Viaterra Commerce, présentée le 18 janvier à Béziers, associe la société d’économie mixte d’aménagement de l’Ouest Hérault Viaterra (42,5 % du capital), la Banque des Territoires (idem) et la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon (15 % via sa filiale Foncière Ardilla). "Il faut sauver les commerces du centre-ville", lance Robert Ménard, maire de Béziers et président de Viaterra. "Cet outil de portage immobilier est très emblématique de ce que nous pouvons faire", commente Annabelle Viollet, directrice régionale de la Banque des Territoires. Sur la base d’une étude du cabinet AID, la foncière se concentrera sur six axes du circuit marchand de l’hyper-centre de Béziers : les allées Paul Riquet, la place Pierre Sémard et les rues Flourens, Paul Riquet, de la République et de la Citadelle. "Nous allons consacrer 5 millions d’euros à l’achat et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK