Le marché des bureaux franciliens résiste face aux incertitudes économiques

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’appétit des sociétés franciliennes pour l’immobilier s’est confirmé une nouvelle fois au troisième trimestre : le GIE Immostat recense 459 900 m2 de bureaux placés sur les trois derniers mois, en hausse de 11 % par rapport au T3 2021. Ainsi, depuis le début de l’année, ce sont près de 1,5 million de m2 pris à bail (1 488 300 m2), +20 % par rapport à la même période en 2021, "un volume proche de la moyenne décennale (-4 %)" selon les sociétés de conseil du GIE, qui y voient une bonne résistance du marché au vu des mauvaises nouvelles économiques. Tous les segments de surface de ce marché profitent de cet appétit. "Le segment des petites surfaces confirme son dynamisme, avec 561 600 m2 commercialisés depuis le début de l’année, soit 9 % de plus que la moyenne décennale. Les transactions mid-markets affichent quant à elles un résultat légèrement supérieur à la moyenne (+3 %) avec 475 400 m2 de demande placée", relate JLL. (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique