A Strasbourg, le Parlement européen décline 15 000 m2, à remettre sur le marché

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Parlement européen ferme la porte à sa prise d’occupation du bâtiment de bureaux Osmose, de 15 000 m2, que la Ville de Strasbourg (67) lui avait réservé à côté de son siège dans la capitale alsacienne. "Notre politique immobilière ne prévoit pas à l’heure actuelle d’élargissement de notre parc à Strasbourg" a fait savoir son président récemment. Sauf revirement, cette prise de position, qui se dessinait de plus en plus, va amener le promoteur du projet, Icade Promotion, à mettre cette surface livrée il y a quelques semaines sur le marché local. La capacité d’absorption de celui-ci était sujette à caution, mais ses derniers bilans chiffrés incitent à l’optimisme. L’an dernier, malgré les confinements, il avait réalisé l’un de ses meilleurs scores historiques, à 75 000 m2 de transactions. Et il est reparti au moins sur les mêmes bases cette année : à l’issue du premier semestre, le cabinet-conseil Rive Gauche CBRE (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Couv TU122 250