Gecina retravaille son patrimoine francilien et "anticipe des échéances locatives 2021"

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Gecina poursuit le plan de recentrage de son patrimoine vers "les zones les plus centrales de la région parisienne". La foncière spécialisée dans les bureaux à Paris intra-muros procède à la cession, en deux opérations, de cinq actifs franciliens : un portefeuille de quatre immeubles totalisant 12 000 m2 situés à Boulogne-Billancourt (92) et Vincennes (94) cédé à la Carac (mutuelle d’épargne, retraite et prévoyance) ; et un immeuble de 13 600 m2 de bureaux à Antony, acquis par le Groupe Patrimoni. Ces 25 000 m2 de bureaux ont été cédés pour un montant global de près de 112 M€ hors droits, "avec une prime sur les dernières expertises libres retenus fin 2019" précise la foncière, qui était conseillée, dans ces opérations, par l’Etude notariale Cheuvreux. Gecina ne délaisse pas pour autant la petite couronne parisienne et continue l’asset management actif de ses autres sites franciliens. La société annonce avoir conclu un accord avec (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées