Le pire trimestre de l'histoire

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Ou l’art de toucher le fond, "sans surprise". Les résultats Immostat du deuxième trimestre 2020 ont été publiés, le 7 juillet, et ils se révèlent conformes aux attentes, c’est-à-dire "catastrophiques", En toile de fond : la crise sanitaire qui a paralysé le pays et son économie deux mois durant. En Ile-de-France, seuls 197 500 m2 de bureaux ont été commercialisés. Inutile de fouiller dans les archives : il s’agit du pire trimestre de l’histoire. Entre le 1er janvier et le 30 juin, la demande placée s’élève donc à 667 500 m2, en chute libre par rapport à la moyenne décennale (- 40 %), en dépit de la prise à bail par Total de 126 000 m2 dans l’immeuble The Link. "Le confinement a marqué un coup d’arrêt aux mouvements des entreprises", constate Marie-Laure Leclercq De Sousa, directrice du département agence de JLL. "Celles qui avaient initié une demande immobilière pour répondre à leur forte croissance ont stoppé leurs projets, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web