18
juillet 2019

La Défense attire (un peu) plus

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Avec un taux d’occupation de 77,2 % au deuxième trimestre 2018, le secteur hôtelier de La Défense a observé une hausse de trois points par rapport à 2017. Marie-Célie Guillaume, directrice générale du quartier d’affaires, y voit l’effet de la mixité des usages, maintes fois mise en exergue ces derniers mois, selon un plan de communication bien établi. "Nous bénéficions ici de nombreux atouts propres aux quartiers d’affaires comme la forte desserte par les transports en commun ou l’environnement architectural unique. A ceci s’ajoutent l’animation du territoire, la collection d’œuvres d’art, le centre commercial, le toit de la Grande Arche et l’enceinte Paris La Défense Arena", dit-elle.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3