Euroméditerranée : le Campus A devrait rester dans les cartons

Outils
TAILLE DU TEXTE
La réforme de l’appren­tis­sage, annoncée par le gouver­ne­ment, va-t-elle sonner le glas du projet d’univer­sité des métiers, le Campus A, porté par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) ? Tout porte à le croire. Un peu plus de six mois après la pose de la première pierre de cet équipe­ment (18 000 m2 de SP), dans le secteur d’Arenc, au cœur d’Euroméditer­ranée, les travaux sont à l’arrêt. Seule la démoli­tion des friches censées accueillir le programme a été réalisée. Mais le chan­tier de construc­tion de l’établis­se­ment, conçu par l’agence d’archi­tectes TVAA (Paris), n’a jamais démarré. Et pour cause : la région Paca et son président (LR), Renaud Muse­lier, ne souhaitent plus dévelop­per (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE