Une rupture sur le marché des commerces ?

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE

"Il est probable que 2017 marque une rupture avec l’élan des trois années précédentes", anticipe Magali Marton, au moment de dresser le bilan du marché des commerces au terme du premier semestre 2017. La directrice des Etudes de Cushman & Wakefield ajouter : "même si le contexte économique est maintenant favorable, les investisseurs privilégient toujours les actifs sécurisés et bien positionnés, mais les opportunités sont rares sur le segment des commerces, surtout en ce qui concerne les centres commerciaux, d’où une année 2017 moins dynamique". Ainsi, les 590 M€ d’actifs commerciaux transactés au cours du deuxième trimestre n’ont pas rattrapé une entame délicate, "même si la part du commerce dans le marché de l’immobilier banalisé est passée de 10 % au premier trimestre à 12 % au deuxième trimestre". Les actifs de pied d’immeubles représentent 50 % des montants transactés. 150 000 m2 ont été inaugurés entre le 1er janvier et le 30 juin 2017. Les retail parks représentent 65 % des livraisons prévues (900 000 m2).

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Si vous êtes abonné(e), merci de vous identifier pour accéder à l’article complet.

Pour en savoir plus sur les formules d’abonnements,  cliquer ici.

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique