Les fonds allemands prennent l'accent américain

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Pour placer leurs montagnes de liquidités, les fonds immobiliers ouverts allemands ont beaucoup franchi l’Atlantique l’an dernier. La préférence pour les Etats-Unis constitue l’enseignement majeur de la version 2017 du toujours très attendu rapport annuel de notation de l’agence Scope. Elle provoque un tournant historique : pour la première fois, l’Allemagne cède sa place de leader dans les destinations d’achats du panel de 20 fonds étudié. Elle s’est contentée d’une part de 17 % l’an dernier (après 40 % en 2014 mais déjà seulement 22 % en 2015), derrière les Etats-Unis (33,7 %), le podium étant complété par la Grande-Bretagne, à 14 %. "L’attrait américain s’explique par des taux de rendements supérieurs à l’Europe et la recherche d’une diversification (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique