Hauts-de-France : le logement neuf entre ciel bleu et gros nuages

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Cecim Nord a comptablisé 5 416 réservations de logements en 2018 dans la région des Hauts-de-France. Cela représente une baisse de 578 unités par rapport à 2017, provenant pour la quasi-totalité des résidences gérées. Les ventes en bloc aux bailleurs sociaux, par ailleurs, ont fléchi de 10 %. Et la tendance risque de durer dans le contexte de contrainte financière imposé aux organismes, prévient Sylvie Ruin, directrice de l'association régionale HLM. Le nombre de logements locatifs sociaux financés pourrait diminuer d'un bon millier en 2019. Près des trois quarts du marché régional du logement neuf se concentrent sur le territoire du Scot de Lille (133 communes dans trois EPCI). Les réservations 2018 y sont en recul de 4 %. Le résultat est arrêté à 3 443 unités, dont 83 % de logements collectifs. L'année a été marquée par une réduction de la part des investisseurs dans le collectif (63 %) et un gonflement (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous