19
septembre 2018

Lille : la démolition d'une barre en point d'orgue du projet Anru 1

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La démolition d'un immeuble de logement social emblématique de Lille, la barre Marcel Bertrand, a débuté le 10 septembre. Haut de huit étages et situé au bord du boulevard périphérique, le bâtiment géré par le bailleur Lille-Métropole Habitat (LMH) comptait 194 logements, de grands gabarits pour la plupart. Après quarante-deux ans de service et une seule réhabilitation, en 2014, la barre devait disparaître dans le cadre du programme de rénovation urbaine du quartier de Moulins. Mais il a fallu plus de trois ans pour trouver une solution de relogement aux 650 habitants présents. La quasi-totalité d'entre eux est restée dans le parc lillois de LMH. Une vingtaine de familles ont été accueillies par d'autres bailleurs : Partenord Habitat, 3F, Vilogia et Soliha. Le "grignotage" du long immeuble durera jusqu'à la fin de l'année. L'opération (incluant la perte en patrimoine et les frais d'accompagnement social) coûtera près de 7 M€, subventionnés à 65 % par l'Anru. Un quart de la dépense sera couvert par la vente à la ville du terrain nu et d'une autre emprise proche (près de deux hectares au total) ; à terme, ils pourraient être destinés à des activités économiques. En vertu du règlement (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE