Le groupe SNI signe avec l'Etat une stratégie à cinq ans pour le logement outre-mer

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Suite à l’entrée au capital du groupe SNI comme actionnaire de référence de six sociétés immobilières d’Outre-mer (Sidom)*, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et le président du directoire du groupe SNI, André Yché, ont présenté, le 15 janvier, une stratégie à cinq ans pour le logement Outre-mer (2018-2022). Détenant plus de 70 000 logements, soit la moitié du parc social locatif des départements d’outre-mer, les Sidom deviennent "un acteur majeur de la politique du logement outre-mer" et donnent ainsi "un nouvel élan au plan logement outre-mer", détaille la ministre, dont l’objectif principal est la construction ou la réhabilitation de 10 000 logements sociaux par an. Le contrat signé avec la SNI constitue "un engagement à produire plus de logements, à lutter plus efficacement contre l’habitat insalubre, à œuvrer pour l’accession sociale à la propriété, la transition écologique, un engagement à contribuer directement à la mise en œuvre des objectifs de développement durable qui désormais nous obligent", a insisté la ministre. La SNI élaborera également, pour chaque Sidom, "un plan stratégique d’entreprise spécifique" en concertation (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE