La Madeleine (59) : permis de louer et autorisation de diviser

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville de La Madeleine (22 000 habitants) s'outille pour lutter contre l'habitat indigne et les marchands de sommeil. Sa contiguïté avec Lille, sa forte densité (8 000 habitants/km2), son habitat individuel ancien la rendent particulièrement attractive aux yeux des "loueurs de malheur", comme les appelle le maire (LR) Sébastien Leprêtre. En fin d'année dernière, le conseil municipal a donc adopté une double procédure autorisée par la loi Alur. Tout propriétaire envisageant de réaliser plusieurs logements locatifs dans un même bâtiment (une quinzaine d'opérations chaque année dans la commune) devra solliciter une autorisation de division. En outre, tout bailleur désirant mettre en location un bien devra demander une autorisation préalable ; c'est le "permis de louer". La ville visitera les biens et fournira une réponse dans le mois courant. Si les propriétaires concernés ne passent pas par la case autorisation, ils encourent des amendes de 5 000 à 15 000 €. Ces mesures s'appliquent aux immeubles de plus de dix ans, sur tout le territoire communal, et prendront effet dans six mois. Pendant ce délai fixé par la loi, la mairie compte informer le plus largement possible les intéressés, bailleurs ou locataires potentiels. La métropole (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE