16
octobre 2018

Marché du logement ancien : les tendances métropolitaines au 1er trimestre

Grand Paris
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Les programmes immobiliers vont de pair avec l’arrivée du Grand Paris Express et les Jeux olympiques 2024", ont rappelé les notaires de Paris - Ile-de-France en présentant à la presse, le 7 juin, leur note de conjoncture sur le marché immobilier résidentiel ancien de la région capitale au 1er trimestre 2018. A retenir également : les volumes de ventes des appartements en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne ont enregistré, au cours des six premiers mois de l'année, "des records pour un premier trimestre" (sur la période observée depuis 1991). Quant à savoir si ces performances sont dues à l’arrivée des JO et du GPE, les avis sont encore partagés. Si le renforcement de la desserte en transports lourds participe à l'augmentation des prix et ventes d'un marché, dans un premier temps "ce sont surtout les logements à proximité des nouvelles gares qui vont être impactés, avant qu’il y ait un effet tache d’huile sur l’ensemble des communes accueillant une gare du GPE".Plus généralement, l'activité observée au 1er trimestre "reste solide" en Ile-de-France. D'ailleurs, au 2e trimestre "le marché devrait être dynamique", toujours porté par des taux d'intérêt exceptionnellement attractifs. Les chiffres à retenir (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE