Samuel Gelrubin : Terrot

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
Une machine industrielle à tricoter fait face à l’ascenseur du 111, rue de Longchamp, à Paris : témoignage d’une histoire de famille pas comme les autres. « Une belle histoire », insiste Samuel Gelrubin, aujourd’hui président du groupe Terrot. Léon, le grand-père, se lance, en 1949, dans la distribution de matériels industriels textiles. Michel, le père, lui emboîte rapidement le pas. Il préviendra Samuel, le fils : «  tu peux bosser avec moi mais il faut trouver une nouvelle activité car la marché n’offre plus aucune opportunité ». Exit les machines industrielles à tricoter, place à l’immobilier. Par hasard. Samuel Gelrubin se souvient : « un jour, mon assureur m’a proposé une queue de programme immobilier. Pour être honnête, je ne savais même pas de quoi il me parlait ! J’ai signé sur un coin de table, me disant que je trouverais bien un crédit ». Il revendra les murs… deux jours plus tard, en multipliant le prix de vente par (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Couv TU122 250