Joëlle Boneu : EPFIF

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
« J’ai très tôt voulu travailler sur les questions d’inégalités territoriales  ». Après ses études à Sciences Po, section service public, complétées d’un MSC d’études européennes à Louvain et Barcelone et de politiques urbaines à Londres, Joëlle Boneu s’investit naturellement à l’international. En 2000, elle part à Bogota, en Colombie avec l’ONG Ficonpaz, pour travailler pendant deux ans dans les quartiers accueillant les déplacés sur fond de conflit armé. Elle s’immerge dans des logiques communautaires et d’auto-construction,  « avec une notion du collectif beaucoup plus importante qu’en France  ». De retour dans l’Hexagone, elle devient directrice du GPV (devenu PRU) et de la politique de la ville à Villeneuve-la-Garenne, de 2003 à 2008. La commune des Hauts-de-Seine abrite d’importants quartiers prioritaires : la Caravelle et les quartiers Sud. L’Anru se lance, « il y avait beaucoup à construire », se (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées