Le maire de Sevran jette l'éponge

Outils
TAILLE DU TEXTE
Stéphane Gati­gnon, maire (écolo­giste) de Sevran (93), a annoncé à son conseil muni­ci­pal, mardi 27 mars, sa démission. A la tête de cette commune de 50 000 âmes, l’une des plus pauvres de Seine-Saint-Denis, pendant 17 ans,  Stéphane Gati­gnon dénonce, par ce choix, l’inac­tion des gouver­ne­ments pour trai­ter les enjeux rela­tifs aux banlieues.  Pour Stéphane Beau­det, président de l’Amif (Asso­cia­tion des maires d’Ile-de-France), cette décision "exprime une forme de lassi­tude" et "nous renvoie très direc­te­ment à la ques­tion de la crise de voca­tion des élus à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années. A chaque élection il est de plus en plus diffi­cile de moti­ver des candi­dats pour la fonc­tion de maire". Le discours de Stéphane Gati­gnon lors de son dernier conseil (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous