22
octobre 2017

A Strasbourg, le tramway passe la frontière

Mobilités
TAILLE DU TEXTE

Depuis le 28 avril, les tramways de l’Eurométropole de Strasbourg circulent en Allemagne, sur le territoire de la ville de Kehl. L'extension du réseau strasbourgeois, de 2,7 km, jusqu'à la ville-frontière allemande, a coûté 90 M€, dont environ 40 % pour les ouvrages d'art. Ceux-ci incluent le franchissement du Rhin, payé en partie par la Ville de Kehl et l’Etat allemand (23,6 M€), l’Etat français versant 15 M€. Pour l’instant, la ligne D achève son parcours devant la gare ferroviaire de Kehl. D’ici fin 2018, 1,2 km supplémentaire sera créé, jusqu’à l’Hôtel de ville de la cité badoise, qui finance cette extension, symbolique en raison du rapprochement franco-allemand ainsi qu’en termes d’urbanisme. La ville de Kehl et ses 40 000 habitants vont encore plus compter dans l’Eurométropole (485 000 habitants). Le tracé sert de colonne vertébrale à l’édification de trois nouveaux quartiers dans le cadre du projet des Deux-Rives, qui représente 1,5 million de m2 de plancher, dont la moitié est réalisée ou en cours. Le réseau de tramway de l’Eurométropole compte 58,2 km et 72 stations. Une extension du réseau est en chantier vers le nord de Strasbourg et un autre projet, vers l’ouest, est en cours de DUP. Environ 300 000 usagers empruntent chaque jour les six lignes.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250