22
octobre 2017

Hôtellerie : des RevPAR en progression

Immobilier
TAILLE DU TEXTE

L'hôtellerie se porte mieux. C'est en tout cas ce qui ressort du baromètre d'In Extenso, qui a récemment publié les résultats du mois d'avril. "Si les clientèles d'affaires sont moins présentes, le segment loisirs soutient l'activité avec notamment le retour des clientèles internationales. Si les prix moyens sont dans l'ensemble stables, la fréquentation est en progression très sensible et tire le chiffre d'affaires vers le haut. A fin avril, les RevPAR sont en progression pour l'ensemble des catégories, de + 2,6 à + 8 %", concluent ainsi les porte-paroles d'In Extenso. Autre enseignement de ce baromètre : les bonnes performances en régions qui, selon Philippe Gaugier, associé In Extenso TCH, "illustrent la robustesse et la valeur de la marque France". Ainsi, sur la Côte d'Azur, les RevPAR ont augmenté de 10 % sur le segment super-économique, de 22 % sur le luxe et de 25 % sur l'hôtellerie de charme. En Province, hors Côte d'Azur, les RevPAR sont en hausse de 30 à 40 %, tandis que les taux d'occupation augmentent de 20 à 30 %.

 Les logements étudiants représentent 15,3 % du parc immobilier français. Parmi eux, 155 500 sont des logements universitaires, soit 6,5 % de ce même parc. Les rendements oscillent entre 4,25 % et 5,25 % selon les localisations prime ou secondaires. "Ce marché conserve donc des fondamentaux très solides, qui renforcent l’attractivité des investissements en la matière. L’offre dans les prochaines années dépendra largement du secteur privé et plus globalement des projets de Vefa et nous anticipons un volume d’investissement compris entre 400 et 500 M€ par an sur cette classe d’actif", anticipe Christophe Volle, responsable du pôle Résidentiel du département Investissement de JLL.

Banniere La Lettre De La Pierre Innovapresse 250

Banniere Guide des Investisseurs Institutionnels Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250