22
juillet 2017

Fonds d'épargne : bilan 2012-2015 "mitigé" pour la Cour des comptes

Habitat
TAILLE DU TEXTE
La Cour des comptes a procédé à l’examen de la gestion du fonds d’épargne, pour les exercices 2012 à 2015. Rappelons tout d'abord que ce fonds, géré par la Caisse des dépôts, centralise une partie de l’épargne liquide, que les banques collectent au titre des livrets dits réglementés (livret A, livret de développement durable et livret d’épargne populaire) : 238 Md€ sur le total de 396 Md€ collectés à la fin de l’année 2015. Cette épargne liquide est transformée en prêts d’intérêt général de long terme, constituant ainsi un système original d’intermédiation entre l’épargne populaire et le financement du logement social, objectif premier de cet outil. L’équilibre financier fragile du fonds d’épargne Durant la période examinée par la Cour des comptes, les plafonds des livrets réglementés ont été relevés : depuis le 1er janvier 2013, une personne peut détenir 34 950 € d’épargne défiscalisée au titre du livret A et du livret de développement durable (LDD), au lieu de 21 300 € auparavant. Logiquement, la production annuelle de prêts a augmenté, passant de 4-5 (...)

Pour lire la suite : identifiez-vous

Vous êtes déjà abonné? La lecture de cet article nécessite d'être identifié :
Je m'identifie

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au titre suivant :
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT

Banniere Courrier du Logement Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250