21
septembre 2017

Décès de Raymond Dugrand, père de l'urbanisme montpelliérain

Acteurs
TAILLE DU TEXTE

Raymond Dugrand, fidèle adjoint à l'urbanisme de Georges Frêche à la mairie de Montpellier de 1977 à 2001, est décédé dimanche 12 février à l'âge de 92 ans. Montpellier lui doit ses nouveaux quartiers dont certains sont déjà réalisés (Antigone, Port Marianne...) et d'autres en construction (Parc Marianne, Rive Gauche...) ou à venir, le long de l'avenue qui a été rebaptisée à son nom de son vivant, en 2009. Ce géographe, professeur à l'université Paul-Valéry de Montpellier, auteur de plusieurs publications avisées, a su répondre à la spectaculaire croissance démographique de la ville en inventant un nouveau modèle de développement urbain. Un modèle basé sur quatre piliers : la municipalisation des sols sans spolier les propriétaires ; le lancement de grands projets en association avec les promoteurs locaux ; l'appel à des grands noms de l'architecture internationale associés à des architectes locaux, et enfin la mise en œuvre de la mixité sociale avec 30 % de logements sociaux bien avant que la loi impose ce type de pratique. Né en région parisienne, Raymond Dugrand a fait de sa ville d'adoption un fabuleux terrain d'expérience. "Montpellier vient de perdre l'un de ses grands hommes", a déclaré le maire de Montpellier, Philippe Saurel. "Raymond Dugrand était indissociable de Georges Frêche. Ensemble, ils ont contribué à transformer Montpellier pour en faire une métropole européenne. De la naissance d'Antigone au développement de la ville vers la mer en passant par le recalibrage du fleuve [côtier] le Lez, Raymond Dugrand a écrit en lettres majuscules l'urbanité d'une ville nouvelle, régulièrement plébiscitée pour la qualité du geste architectural. Il alliait le sérieux et la sagesse à de grandes compétences." 

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250

Banniere CAIV Innovapresse 250